21/9/2020

Roam Research : Le Guide du Débutant

Par
Julien Enjalbert
dans
Création de Contenus

Ceci est un guide pour débuter avec Roam Research.

Dans ce guide, vous apprendrez exactement comment utiliser Roam Research. Vous y découvrirez :

  • Ce qu'est Roam
  • Comment fonctionne-t-il ?
  • Comment bien démarrer avec Roam Research
  • Des exemples d'utilisation

 À la fin de ce guide du débutant, vous saurez exactement comment l'utiliser.

Roam Research, qu'est ce que c'est ?

Roam Research est une application de prise de note pour "une réflexion en réseau" (Traduction de "networked thought"). La force de Roam Research est de connecter des notes entre elles et de les regrouper pour générer de nouvelles idées. C'est un peu comme ça que notre cerveau fonctionne. 

Roam utilise le même concept de graphique que le Mind Mapping. 

Le Mind Mapping est une manière visuelle de connecter des informations ou des idées à partir d'un concept central. On écrit le sujet au centre, et l'on vient y ajouter des branches pour chaque grande idée autour de ce sujet. On peut également continuer de développer ses grandes idées en ajoutant de nouvelles branches. Cette méthode est géniale pour apprendre plus facilement et pour développer sa créativité sur un sujet.

Par exemple voici un Mind Mapping qui m'a permis de construire cet article :

Exemple du Mind Mapping réalisé pour cet article

Roam fait exactement la même chose avec les notes :

Aperçu en mode graphique d'une de mes notes dans Roam Research

Comme vous pouvez le voir, le résultat ressemble de près à un mind mapping. Roam fait passer le Mind Mapping au niveau supérieur en permettant à chaque note d'être utilisée dans une carte mentale géante. 

Chaque note de cette carte est cliquable et amène vers de nouvelles notes. Et ces nouvelles notes peuvent amener encore vers de nouvelles notes. Il n'y a aucune limite dans la création des notes. Elles peuvent être imbriquées à l'infini.

Maintenant que vous commencez à être familiarisé avec le concept, passons à son mode de fonctionnement.

Comment fonctionne Roam Research ?

Roam s'inscrit dans tous les outils de productivité que l'on retrouve sur Internet, comme One Note, Evernote, Notion, Dynalist ou Workflowy. 

Vous vous dites sûrement "encore un nouvel outil de productivité". Pour être totalement transparent, c'est la première chose que je me suis dite en voyant cette nouvelle application sur un fil Twitter. Malgré tout ma curiosité l'a emportée.

Avant d'aller plus loin, il est important de comprendre comment nous fonctionnons généralement dans la collecte et le stockage des informations. 

Si vous utilisez déjà une application de prise de note, les informations sont généralement classées de façon structurée. Si vous n'utilisez pas encore d'application, c'est la même chose que l'organisation des dossiers sur un ordinateur.

Le mode structuré c'est par exemple un dossier, qui contient d'autres dossiers comprenant des notes. Voici un schéma qui représente le mode structuré :

Exemple d'utilisation d'un mode structuré
Schéma du mode structuré

Si l'envie vous prend de réutiliser le contenu d'une note dans une autre note, qu'est-ce que vous faites ? 

Un copié-collé vers la nouvelle note probablement.

Maintenant si vous vous dites que la note A serait un bon complément pour la Note B. Comment faites-vous ?

Vous allez copier le contenu de la note A dans la note B ou créer un dossier et ajouter les deux notes ensemble.

C'est comme une bibliothèque. Les livres sont stockés dans la bibliothèque. Les livres contiennent les pages. C'est comme ça et on ne va pas déchirer les pages dès que nous en avons besoin ?

C'est ce que j'appelle le mode structuré.

Nous allons maintenant parler du mode non structuré. Car Roam research est une application basée sur un mode non structuré.

Pour aller droit au but, voici un schéma pour vous expliquer le fonctionnement :

Exemple d'un mode non structuré
Schéma du mode non structuré

Comme vous l'avez sans doute remarqué, chaque pièce de contenus peut être en relation directe avec toutes les autres. 

L'idée est de créer des liens entre chaque note. 

La flexibilité de Roam permet de ne pas organiser ses notes dans une certaine hiérarchie entre les pages. Il suffit de créer un lien vers la note et Roam fera le reste.

Roam va s'assurer que chaque pièce d'information soit retrouvable très facilement.

C'est vraiment ce qui différencie Roam de ses concurrents comme Notion ou Evernote. 

Tout dépendra de ce que vous souhaitez ajouter en nouvelle note. Chaque personne aura une structure différente.

C'est aussi pour cela que Roam utilise le mode de fonctionnement de notre cerveau, car c'est lui qui va nous guider sur ce qu'on souhaite faire avec une note.

Roam est structuré en page sous forme de liste à puces. C'est-à-dire que chaque ligne commence par un point. 

Chaque point contiendra du texte, et ensemble ils forment un bloc. Un point correspond à une idée.

Explication du fonctionnement des blocs de Roam
Explication du fonctionnement des blocs dans une page Roam

Pas besoin d'écrire un roman sur chaque bloc. Restez concis.

Pourquoi je vous explique cela ? Car nous parlerons un peu plus tard du référencement d'un bloc dans d'autres pages.

Je pense que vous devez être impatient de commencer à utiliser Roam, alors allons-y. 

L'interface de Roam

La première fois que vous démarrez avec Roam, vous arrivez sur une page blanche, avec comme titre la date du jour et un tutoriel vidéo réalisé par le créateur Conor Sullivan.

Première page quand on démarre l'application Roam

Je sais combien c'est frustrant d'arriver sur une page complètement blanche avec seulement une vidéo d'accueil pour nous donner quelques principes. 

On veut tout de suite commencer à écrire afin d'exploiter tout le potentiel de l'outil.

Comme nous sommes dans un guide pour débutant, je vous propose d'explorer l'interface de Roam. Si vous êtes déjà familiarisé avec l'interface, vous pouvez passer directement à la section Comment débuter avec Roam Research.

Le menu qui se trouve à gauche, c'est en quelque sorte le menu qui va vous permettre d'avoir une vue globale de vos notes, ainsi que des raccourcis vers vos pages les plus importantes. On y trouve :

Votre compte et ses options

Vous allez pouvoir accéder à vos options de compte et vos différents graphiques.

Un graphique correspond au nom que vous avez donné pour démarrer. Dans mon exemple, le nom de mon graphique est juen_demo.

Un graphique contiendra l'ensemble de vos notes et formera votre carte mentale géante.

Pour information, vous avez le droit à 3 graphiques. Aujourd'hui, j'utilise seulement un seul graphique pour l'ensemble de mes notes. Mais vous pouvez très bien en avoir plusieurs.

Une chose à garder en tête vous ne pouvez pas partager vos notes entre les graphiques.

Les Daily notes

Ce sont les notes du jour. 

C'est le point de départ de Roam quand vous démarrez. 

Chaque jour représente une page dans Roam. 

Voyez ça comme si vous teniez un journal. 

Au début, j'étais septique concernant l'usage des Daily Notes, car je ne savais pas trop quoi écrire. Mais aujourd'hui, je ne pourrais plus m'en passer.

C'est dans ces pages du jour que je note chaque chose qui se passe dans ma journée.

  • Mon journal
  • Mes rendez-vous
  • Mes tâches
  • Mes notes
  • Les articles que je lis
  • Les vidéos que je regarde

Je note vraiment tout.

Graph Overview

C'est l'aperçu graphique de toutes les pages que vous avez créées et des relations qu'il y a entre chacune de ces pages.

Voici un aperçu de ma base pour vous faire une idée :

Aperçu du Graphique de ma base de données Roam
Aperçu du Graphique de ma base de données Roam

Chaque point représente une page et ses notes. Ce qui est génial avec cette vue très aérienne de vos notes, c'est que chaque point est cliquable.

Si vous cliquez sur un point, vous pouvez voir toutes les relations qu'il y a avec cette note. Les relations apparaissent en bleu sur le graphique. Regardez par vous-même :

Aperçu des liens des pages Roam en mode Graphique
Aperçu des liens des pages Roam en mode Graphique

Vous pouvez très rapidement accéder aux notes que vous souhaitez explorer en cliquant directement dessus et vous arriverez sur la page en question.

All pages

C'est l'aperçu en mode liste de toutes vos pages.

Contrairement au mode graphique qui vous permet de voir les relations, le mode liste vous donne plus de détails concernant chacune de vos notes.

  • Le nombre de mots
  • Le nombre de relations
  • La date de mise à jour de la note
  • La date de la création de la note

C'est aussi ici que vous avez la possibilité de supprimer une page.

Shortcuts

Ce sont les raccourcis vers vos pages.

Si vous souhaitez avoir un accès rapide à une de vos pages, il faudra tout simplement appuyer sur l'étoile en haut à droite pour qu'elles apparaissent dans ce menu.

Personnellement, j'utilise les raccourcis uniquement pour les gros sujets que j'explore en ce moment et pour les pages que j'utilise quotidiennement. 

En haut à droite vous avez à nouveau plusieurs choses

Le Statut de synchronisation

Ça vous permet tout simplement de savoir si vos notes sont synchronisées avec Roam. 

  • Vert : c'est synchronisé
  • Orange : c'est en cours
  • Rouge : il y a des erreurs (mais c'est très rare) 

Recherche et création de pages

S'il y a une fonction que vous allez utiliser, c'est bien la recherche.

Il vous suffit de taper un mot pour voir apparaître les pages correspondantes. Mais Roam ne s'arrête pas là. Il va aussi vous proposer tous les blocs de texte qui contiennent le mot que vous recherchez. 

Un simple clic sur le bloc et vous arrivez sur le bloc.

C'est aussi le moyen le plus rapide de créer de nouvelles pages. Tapez le titre que vous voulez attribuer à une page dans la barre de recherche, et Roam vous propose de créer une nouvelle page blanche.

Le menu à trois points (...)

La barre latérale de droite

Vous avez la possibilité d'ouvrir la barre de droite. C'est une des fonctionnalités que j'affectionne particulièrement avec Roam et qui m'a fait gagner en efficacité quand je travaille. 

Cette barre de droite vous permet d'afficher une note à côté de votre texte. Vous vous retrouvez alors avec deux textes côte à côte. Une image sera plus simple :

Travailler sur deux pages en même temps avec la barre latérale

Vous avez la possibilité d'écrire aussi bien au milieu que dans cette barre latérale. C'est comme si vous aviez deux écrans avec chacun un document. C'est tout simplement magique quand on travaille sur la création d'un texte.

Et le petit plus, c'est que vous pouvez ouvrir un nombre infini de notes. 

Je reviendrai sur cette notion de barre latérale un peu plus tard.

Options de graphique

L'option de graphique vous permet de supprimer l'intégralité de votre base de données Roam. Attention, car si vous supprimez le graphique, c'est toutes vos notes que vous supprimez.

Partage

Vous avez la possibilité de partager une page avec les personnes que vous choisissez.

Il vous suffit de saisir la ou les adresses email des personnes que vous souhaitez ajouter à ce partage, et de définir si elles ont le droit d'écrire ou de lire uniquement votre page et vos notes. C'est très pratique pour le travail en équipe. 

Export

Vous avez la possibilité d'exporter toutes les pages.

C'est un excellent moyen de sauvegarder sa base de données Roam.

Import

L'import va vous permettre d'importer des notes d'une autre application comme Evernote ou Notion.

Je ne traite pas dans cet article le transfert des notes d'une autre application, mais si vous souhaitez savoir comment faire, vous pouvez me le demander en m'envoyant un email à hello@julienenjalbert.com

Ce menu peut changer suivant ou vous êtes dans l'application. C'est-à-dire que si vous êtes sur une page ce menu aura davantage de fonctions comme :

  • Les filtres de la page : les filtres permettent d'afficher ou non certaines informations.
  • La vue graphique de la page : vous avez une nouvelle fois l'opportunité d'afficher la vue graphique de la note en cours d'utilisation. Contrairement à la vue graphique du menu de gauche qui affiche l'intégralité de toutes les notes, cette vue permet d'afficher toutes les notes qui gravitent autour de celle en cours d'utilisation.
  • L'ajout de la page en favoris : la page sera ajoutée dans le menu de gauche
  • La suppression de la page
  • L'export de cette page uniquement

Le point d'interrogation en bas à droite

C'est ici que vous avez le centre d'aide de Roam. 

Vous avez la liste de tous les raccourcis que Roam utilise. Vous découvrirez un grand nombre de raccourcis dans la prochaine section de ce guide du débutant. 

Je vous invite à tester les différents raccourcis si vous en sentez le besoin. 

Bien démarrer

Nous allons maintenant passer à la pratique. 

La première partie vous a expliqué le mode de fonctionnement et l'interface de Roam.

Comme je le disais un peu plus haut, quand vous démarrez Roam pour la première fois, vous arrivez sur une page blanche qui a pour titre la date du jour.

Super, mais qu'est-ce qu'on fait avec cette page blanche ?

Personnellement, j'utilise cette page pour vider ma tête chaque jour.

Pour vous accompagner dans ce guide du débutant, je vous propose de répondre à ces deux questions :

  • Qu'est-ce que j'ai oublié de faire aujourd'hui ?
  • Qu'est-ce que je veux apprendre maintenant ?
Exemple d'une prise de note avec Roam Research

Vous pouvez aussi écrire tout ce qui passe dans votre tête, c'est un excellent exercice que je recommande souvent. L'avantage c'est que tout est écrit. Et avec Roam, c'est écrit dans la page du jour, ce qui rend les choses bien plus simples.

TODO

Vous avez normalement écrit les choses que vous avez oublié de faire aujourd'hui. 

Vous serez sûrement d'accord avec moi, que ce que vous avez oublié, il va falloir les transformer en action, et donc en tâches ?

Il y a plusieurs façons de faire pour créer des tâches ou Todo dans Roam

  • Le raccourci : Vous pouvez utiliser le raccourci CTRL + ENTRER ou CMD + ENTRER pour ajouter une case à cocher. Utilisez une nouvelle fois ce raccourci pour terminer la tâche. Faites-le à nouveau pour enlever la case à cocher. 
  • La Commande : Vous pouvez utiliser aussi la commande '/' qui vous ouvrira un menu. Il vous suffit de cliquer sur TODO pour créer la tâche sur le bloc.
  • Le clic droit : Une dernière manière de créer une tâche, c'est de faire un clic droit sur un bloc (sur le point) et de sélectionner 'Make a TODO'. Vous pouvez aussi sélectionner un ensemble de blocs et faire un clic droit pour transformer tous les blocs en tâches.

Pour compléter une tâche, il vous suffira de cliquer sur la case à cocher.

Exemple des différentes manières de créer une nouvelle tâche

Comme vous pouvez le voir, c'est très simple de créer des tâches. Je préfère utiliser la commande CTRL + ENTRER pour gagner du temps. 

Roam crée automatiquement une page qui se nomme 'TODO'.

Écrivez TODO dans la barre de recherche et cliquez sur la page qui s'affiche

Vous êtes maintenant sur la page TODO. Comme vous pouvez le remarquer, il n'y a rien d'écrit sur la page.

En revanche, on peut remarquer que dans la partie inférieure, nos tâches apparaissent. 

Cette page Todo va recenser toutes les tâches que vous pouvez créer dans votre base. Si vous avez d'autres pages et que vous y ajoutez des tâches, elles se retrouveront ici. 

Utilisation de page TODO pour gérer ses tâches
Utilisation de page TODO pour gérer ses tâches

Voyez cette page comme votre liste de tâches globale.

L'avantage, c'est que Roam organise vos tâches suivant les pages que vous avez créées.

Dans mon exemple, on voit que sur la page <date du="" jour="">, j'ai créé deux tâches.</date>

Créer une page

Dans la plupart des applications de prise de notes, il faut une bonne raison de créer une nouvelle page. Mais dans Roam tout devient plus facile.

Il existe plusieurs manières de créer des pages avec Roam.

Nous avons vu la première en tapant le nom de la page dans la barre de recherche située en haut à droite.

Roam nous facilite la vie une nouvelle fois avec un raccourci dont vous ne pourrez plus jamais vous passer : les doubles crochets 

Il vous suffit de taper [[ et vous remarquerez que Roam complète avec les deux crochets fermants. Saisissez votre texte entre qui apparaîtra entre les deux crochets et cliquez n'importe où dans la page. Ne vous souciez pas de la longueur du titre, il n'y a aucune limite. TA DAAAAA ! Vous venez de créer une nouvelle page.

Si vous passez votre souris dessus, vous remarquerez que la page est cliquable. Cliquez dessus et vous voilà sur votre nouvelle page.

Vous pouvez aussi sélectionner du texte et taper les crochets pour en faire une nouvelle page. Vous pouvez utiliser ce que vous avez écrit précédemment. Regardez mon exemple ci-dessous pour mieux comprendre les deux façons de faire.

Exemple de création de deux nouvelles pages avec Roam

Mais ça ne s'arrête pas là...

Vous pouvez aussi utiliser le Hashtag. Faites un hashtag et écrivez UN seul mot. TA DAAA ! une nouvelle page. 

Astuce : Quand vous utilisez un hashtag avec plusieurs mots, il faut ajouter les doubles crochets pour que l'ensemble des mots soient pris en compte. 

Mais quand utiliser les doubles crochets et quand utiliser les hashtags ?

C'est à vous de décider. 

Personnellement, j'utilise les crochets quand ma page est à l'intérieur d'une ligne et j'utilise le hashtag quand je veux référencer un bloc à une page (très pratique pour la gestion de projet par exemple)

C'est de cette façon que Roam commence à créer des liens entre vos notes. 

Si vous allez sur une page que vous avez créée, vous remarquerez qu'un bloc apparaît en dessous de la note vide.

C'est ce que Roam appelle les références :

Les références liées (Linked References) : c'est-à-dire que vous avez intentionnellement lié vos notes

Les références non liées (Unlinked References) : Ce sont les mots qui sont présents dans vos notes, mais qui ne sont pas liés à une page. Je reviendrais sur ce concept, car il peut être très utile. 

Dans notre exemple, vous devriez voir le titre de la date du jour avec votre page affichée juste en dessous. Le titre est aussi cliquable, c'est donc très rapide pour retourner sur cette page.

Ce qui nous amène à une des fonctionnalités principales de Roam : Les liens bidirectionnel.

Parce qu'un schéma vaut mille mots : 

Explication du fonctionnement d'un lien bidirectionnel
Explication du fonctionnement d'un lien bidirectionnel

Vous l'aurez compris, les liens bidirectionnel vous permettent de créer une référence à une autre page et vice-versa.

C'est comme ça que l'on va pouvoir connecter nos notes pour créer un réseau d'idée. 

C'est de cette façon que fonctionne Wikipédia. Vous recherchez un mot et il vous emmène vers d'autres sujets.

Pour vous aider à bien comprendre les possibilités, je vous propose cet exemple dans ma page du jour.

J'ai utilisé tout ce que nous avons vu plus haut pour préparer ma journée. Je viens de créer une multitude de pages, en partant de ma note du jour. 

le menu /

Dans la continuité, voici aussi le menu en utilisant la commande '/'

Je ne vais pas passer en revue chaque option pour ne pas alourdir ce guide, car il y a des options qui de mon point de vue, ne font pas partie du guide du débutant.

Celles qui me semblent en revanche importantes sont les suivantes :

Date Picker : ça vous permet d'afficher un calendrier. Vous pouvez ajouter une date pour chaque tâche créée. Elles apparaîtrons le jour J

Today / Tomorrow / Yestersday : comme pour le Date Picker, ça permet d'ajouter la date du jour, d'hier et de demain. 

Les options de style pour vos textes  :

Gras : Vous pouvez utiliser cette commande pour voir apparaître quatre étoiles (*). Sinon vous pouvez utiliser le raccourci très connu dans tous les logiciels de traitement de texte CTRL + B en sélectionnant votre texte.

Italique : Utilisez cette commande pour écrire un texte en italique, ou utilisez le raccourci CTRL + i en sélectionnant votre texte.

Surligné : Utilisez cette commande pour écrire un texte surligné en jaune, ou utilisez CTRL + H en sélectionnant votre texte

Pomodoro : C'est une technique qui consiste à travailler pendant un créneau de 25 min sans s'arrêter. Roam vous permet de l'utiliser en intégrant un compteur directement dans votre page.

Je préfère m'arrêter là pour ce menu pour ne pas vous perdre. Car ce qu'on va faire maintenant c'est remplir cette base de données Roam.

Exploration d'un sujet

Pour tirer pleinement parti des fonctionnalités de Roam, je vous propose d'explorer un sujet de votre choix. 

Vous avez normalement acquis toutes les bases sur l'utilisation de Roam dans ce guide du débutant. 

Il reste encore d'autres fonctionnalités qui peuvent être utiles, mais elles seront pour un usage plus avancé.

Comme je le disais précédemment, vous pouvez voir Roam comme votre plateforme Wikipédia personnelle. Plus vous ajouterez de contenus et plus vous aurez la possibilité de connecter les idées pour créer quelque chose d'unique.

Pour vous aider à assimiler le fonctionnement de Roam Research, je vous laisse le choix du sujet. 

Pensez comme un explorateur. Il faut que votre sujet vous permette de faire des recherches. Ça peut être une recherche dans le cadre de votre travail, une question que vous vous posez, ou quelque chose que vous voulez apprendre.

Il ne faut pas que le sujet soit trop facile non plus. Il faut que ce soit un sujet qui doit être creusé en profondeur pour avoir des réponses.

Pour cet exemple, je vais choisir les Vikings. Bon OK je viens de démarrer la série sur Netflix, et ça m'a vraiment donné envie d'en apprendre plus sur eux. 

Comprenez-vous le raisonnement pour trouver un sujet ?

Maintenant que j'ai le sujet, et que vous aussi on peut commencer.

Ouvrez votre navigateur Internet préféré et tapez votre sujet dans Google. C'est aussi simple que ça.

Dans mon exemple, j'ai recherché vikings dans Google. J'ai cliqué sur la page Wikipédia du sujet. J'ai sélectionné un morceau de texte et je l'ai simplement copié collé dans Roam. Comme nous l'avons déjà vu, j'ai créé deux nouvelles pages en ajoutant les doubles crochets. J'ai maintenant deux nouvelles pages blanches.

J'explique le fonctionnement pour réaliser une recherche d'un sujet et explorer d'autres pistes

Les pages "Âge des Vikings" et "Âge de fer" sont maintenant liées à ma page "Les Vikings". C'est comme cela que Roam ajoute des liens bidirectionnels.

Vous pouvez très bien adapter ce que je viens de faire à votre sujet. Il suffit de vous poser la question "qu'est-ce qui est important d'explorer dans le texte que je viens de créer".

Pour continuer notre exploration du sujet, je vais refaire les mêmes étapes pour mes deux nouvelles pages.

En relisant le texte que je viens d'ajouter dans mes nouvelles pages, je vais à nouveau recréer de nouvelles pages pour explorer le sujet. 

C'est comme ça que l'on connecte les idées entre elles.

Je peux aussi venir compléter les idées avec du contenu plus riche comme des images ou des vidéos

Dans cet exemple, j'ajoute une image en copiant l'adresse du lien de l'image, car elle se trouve sur Internet.

J'utilise la commande ![Image](lien de l'image)

Ajouter une image dans une page Roam en utilisant une URL

Vous pouvez  aussi tout simplement copier une image pour aller plus vite et le lien sera créé automatiquement.

Utilisez le menu '/' et l'option "upload image" pour ajouter une image depuis votre ordinateur.

Libre à vous de continuer de faire vos recherches en explorant chaque idée que vous ajoutez dans Roam et les pages que vous créez.

Si vous ne l'avez pas encore remarqué, ça ressemble de prêt à une toile d’araignée, qui le fonctionnement d'Internet. 

Vous avez vu comment créer une relation entre les pages. Roam vous propose d'aller encore plus loin en vous proposant de créer des liens avec des blocs qui contiennent les mots de votre page. 

Pourquoi ? Car quand on capture des informations, ou que l'on écrit, on ne pense pas toujours à lier les pages entre elles. Roam vous donne un bon coup de pouce pour rendre cela possible. Voyez par vous-même dans mon exemple :

Utilisation des références non liées à des pages déjà existantes

Comme vous pouvez le voir dans mon exemple, Roam me propose de lier les blocs ou il y a le nom de ma page "Âge des Vikings". 

En cliquant sur "Link", tous les "Âge des Vikings" se transforme en page (avec les doubles crochets) et sont maintenant liée ensemble.

Cette fonctionnalité est très pratique quand on commence à accumuler beaucoup d'informations. 

C'est aussi un excellent moyen de lié de nouvelles idées entre elles, et Roam rend ça possible.

J'évoquais au début de ce Guide du Débutant que Roam était construit sur le modèle des Mind Mapping. SI vous cliquez sur le bouton "Graph" à côté de la barre de recherche, vous avez la possibilité de voir le graphique en Mind Mapping des pages que vous avez créé.

Exemple d'un graphique de notes du sujet recherché dans ce guide

Plus vous allez créer de page autour du sujet, et plus votre graphique sera grand. 

Imaginez-vous les possibilités lorsque vous avez énormément d'informations...

C'est de cette façon que l'on construit sa propre base de connaissance.

Dans cet exemple, vous avez choisi un sujet. Sentez-vous libre d'ajouter tous les sujets qui vous passent par la tête. 

Il n'y a aucune limite. La seule limite, ça sera vous.

Je souhaite aussi vous montrer quelques fonctionnalités qui tendent vers un niveau avancé, mais tellement efficaces.

La side bar :

La mode aujourd'hui dans le milieu professionnel est d'avoir deux écrans. L'avantage c'est de pouvoir afficher deux documents (un par écran).

Roam vous propose cette fonction directement dans l'application pour afficher vos pages les unes à côté des autres.

Il vous suffit de cliquer sur une page en gardant le doigt appuyé sur Shift.

Le volet de droite s'ouvrira avec la page que vous avez ouverte.

Voyez par vous-même :

Exemple d'utilisation de la barre latérale pour explorer d'autres pages

Dans cet exemple, j'ouvre la page "Âge des Vikings" dans le volet de droite. J'ouvre ensuite une nouvelle page (Âge de Vendel) directement dans la side bar, et je clique sur le chiffre 3, qui m'ouvre toutes les références de la page.

Ce qui est génial avec cette option, c'est que vous pouvez ouvrir toutes les pages que vous souhaitez, car il n'y a pas de limite.

Et pour finir avec cette barre latérale, vous avez la possibilité d'écrire. Vous pouvez donc modifier très rapidement deux notes en même temps.

Les blocs de références

Une des fonctionnalités qui change notre manière de percevoir les informations est les blocs de références. 

C'est une fonctionnalité que j'utilise très souvent quand je veux ajouter du contenu déjà existant à une note. Je vais alors mentionner ce contenu dans une page.

Démonstration :

Utilisation des blocs de références pour argumenter du contenu déjà existant

Dans cet exemple, je vais ajouter un bloc déjà existant dans une de mes pages. 

Mais à quoi ça sert me direz vous ? Les blocs de références vont pouvoir tout simplement venir construire et argumenter vos idées.

C'est aussi un excellent moyen d'éviter de copier-coller des informations à travers vos documents. 

Une fois que vous mentionnez un bloc dans une page, un nouveau lien se fait entre les pages. 

Pour créer un bloc de références, il vous suffit d'ouvrir une double parenthèse. Tapez un extrait du texte et sélectionnez le bloc à mentionner.

Vous pouvez aussi réaliser un glissé déposé en maintenant la touche CTRL enfoncée. 

Le bloc sera alors importé dans la page cible et il renvoie directement à la page source.

Nous avons fait le tour des fonctionnalités les plus importantes (selon moi) de Roam Research. 

Il existe encore des fonctionnalités avancées comme les filtres, les requêtes, le kanban, les diagrammes, la personnalisation du thème, etc...

Mais selon moi, ce ne sont pas des fonctionnalités à utiliser quand on débute avec Roam.

Pourquoi utiliser Roam Research ?

Prendre des notes de réunion

Il vous suffit de créer une page dans vos Daily Notes qui porte le nom de votre réunion. 

Exemple : Réunion pour le projet XXX

Quand vous irez sur la page "Réunion pour le projet XXX" vous trouverez toutes vos notes classées par date dans les références en bas de page.

C'est encore une fois un très bon usage des Daily notes.

Gestion de tâches

Vous pouvez créer des tâches très facilement avec Roam.

Certains adeptes de la méthode GTD peuvent l'adapter très facilement dans Roam.

Pour ma part, je mixe la création entre les Daily Notes, et les pages qui ont besoin d'une action particulière.

J'utilise énormément la page "TODO" qui me permet d'avoir la vue sur l'intégralité de mes notes. 

Dès que j'ajoute une nouvelle tâche, je fais en sorte qu'elle est une date de réalisation. L'avantage c'est que la tâche en question apparaîtra le jour J.

Quand il m'arrive d'oublier de mettre une date, je la retrouve dans la page "TODO" et je peux lui assigner une date.

Gestion de projet

J'aime gérer mes projets avec Roam maintenant que je l'utilise. 

J'ai remarqué que dès que je créer un projet, bien souvent je vais trouver des liens avec d'autres notes qui sont dans Roam.

Ce qui me permet de faire des choses auxquelles je n'avais pas du tout pensé.

J'utilise Roam pour la gestion de mes projets personnels. J'utilise l'outil ClickUp dès que je travaille dans un mode collaboratif. 

Mais je pense sérieusement à tout mettre dans Roam. Car j'aime les choses simples. Je n'ai pas besoin d'avoir de jolis graphiques et de pousser les actions très loin. 

Une tâche personnelle ou de projet, doit être faite, point.

CRM

C'est une des implémentations que j'ai réalisées sans m'en rendre vraiment compte.

J'ai créé une page pour chaque personne avec qui j'ai un rendez-vous. Client ou amis peu importe, chacun à sa page. 

Tout est noté dans les Daily Notes.

Quand je clique sur la page d'un contact, je retrouve dans les références en bas de page toutes les dates et ce que j'ai fait avec ces personnes.

J'ai vu sur Twitter, que certaines personnes l'utilisaient avec numéro de téléphone, mail, et plein d'autres choses. Mais je n'en suis pas encore arrivez là. 

Base de connaissance personnelle

Nous avons déjà exploré ce sujet dans la démonstration ci-dessus.

C'est pour moi une des meilleures utilisations que vous pouvez faire avec Roam.

J'ajoute dans Roam tous les articles que je lis, les vidéos et même les livres.

Je prends des notes pour tout et je les ajoute toutes dans Roam.

Apprendre quelque chose

Je pense que Roam peut être un atout majeur quand on est étudiant.

La fluidité et le mode non structuré permettent d'aller très loin dans la prise de note.

Je trouve également que c'est une excellente application pour décomposer un sujet en plus petits morceaux. 

Une mise à jour récente est venue ajouter une fonctionnalité qui permet de créer des cartes d'apprentissage et de les ressortir sur une période définie.

C'est une méthode qui se nomme Espace de répétition (Spaced Repetition). 

J'ai prévu de faire un article sur ce sujet, car je l'utilise tous les jours.

Vous l'aurez compris, il existe une multitude de possibilités pour utiliser Roam. 

Continuez d'utiliser Roam Research

Avec ce que vous avez vu dans ce guide, vous devriez pouvoir faire énormément de choses avec Roam.

Le plus important reste l'ajout de nouvelles informations dans la base de Roam. 

Plus il y aura de notes et de liens, et plus de nouvelles idées verrons le jour. 

Soyez curieux des options qui sont disponibles et testez-les toutes.

Il n'y a pas de bonne façon d'utiliser Roam. Roam s'adaptera à votre façon de faire.

Je ne peux que vous conseiller de l'utiliser quotidiennement. Pour moi, il n'y a pas un seul jour où je ne l'utilise pas. Je passe souvent beaucoup de temps à relire ce que j'écris et je navigue à travers les liens.

Alors, osez explorer des sujets que vous ne connaissez pas encore.

Osez lier des notes entre elles-mêmes si ça ne parle pas toujours de la même chose.

C'est ce qui vous permettra de générer de nouvelles idées.

Créez-vous un blog et partagez avec le monde ces belles idées et ce contenu qui sera unique et authentique.

Si vous avez des questions ou des suggestions, n'hésitez pas à me contacter par mail (hello@julienenjalbert.com).


Explorer d'autres articles

Tous les articles